ATK, créatrice de bijoux

 

Aujourd’hui je vous fais découvrir le reportage photo réalisé il y a quelques jours chez Axelle, créatrice de bijoux sous le nom d’ATK.
 
Une séance plaisir, à découvrir le travail d’une femme surement un peu hyperactive en tout cas clairement touche-à-tout qui n’a pas peur de trouver toutes les manières possibles de donner formes à ses débordements créatifs ! Peinture, assemblages, couture, dessin à l’ordinateur, le tout dans une profusion de matières et de couleurs… Et encore, ce n’est que le programme photo de ce jour là ! Et pourtant vous verrez, loin d’être fouillis, l’univers d’ATK est soigné, élégant, raffiné tout en étant blindé de caractère !
 
Je vous laisse avec elle… si vous arrivez à la suivre !
 
 
 

 


 

 


 

TON HISTOIRE

 
 
Je m’appelle Axelle Türk, j’ai bientôt quarante ans et j’habite à côté de Lille. J’ai 2 enfants, un chien et 2 chats.
 
J’ai un parcours un peu atypique : après le bac, j’ai d’abord étudié l’histoire de l’art à la fac, mais je me suis vite rendue compte que c’était une voie professionnelle assez compliquée et qu’en réalité, j’avais envie de pratique plus que théorie… Sauf que je n’avais toujours pas d’idée claire de ce que je voulais faire de ma vie. J’ai alors écouté les sirènes du droit (il y a beaucoup de juristes dans ma famille…) et je me suis laissée persuader que le droit menait à tout, que c’était une voie généraliste et que je verrai plus tard… Après un DEUG de droit, je me suis décidée à retourner à mes premières amours et je me suis inscrite dans une prépa arts appliqués. J’ai ensuite intégré une école de pub. Mais une fois de plus, ce n’était pas mon truc… Je me suis dit que le mieux était de travailler en attendant d’avoir un projet précis.
 
J’ai d’abord travaillé quelques années dans le commerce, dans un magasin qui s’appelait Loisirs & Création, dans un premier temps à la vente, ensuite en tant qu’adjointe et enfin directrice de magasin. Cette expérience enrichissante m’a permis d’apprendre à gérer magasin, un stock, une équipe et surtout de découvrir de nombreux univers artistiques et techniques créatives.
 
Je suis alors tombée enceinte de ma fille, Anouk, et mon rythme de travail n’était pas vraiment compatible avec la vie de maman telle que je l’entendais. J’ai alors changé de voie et j’ai travaillé pendant une dizaine d’années à temps partiel en tant qu’assistante/secrétaire. Rien à voir avec mon emploi précédent et ma passion mais cela m’a permis de voir grandir mes enfants (mon fils, Gabriel, est arrivé trois ans après ma fille) et de réfléchir à ce que je voulais « faire plus tard ». Lorsque mes enfants ont commencé à grandir, mes mains ont recommencé à me démangerce besoin irrépressible de créerd’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été créative et manuelle.
 
J’ai alors repris tranquillement mes pratiques artistiques, notamment l’aquarelle et la peinture sur porcelaine. Je peignais principalement de la vaisselle, beaucoup de petites assiettes à bouillie personnalisées.
J’ai ensuite eu l’idée d’acheter des perles en porcelaine, de les peindre selon mes envies, et de les monter en bijoux. Finalement, j’ai progressivement abandonné la vaisselle pour me concentrer sur les bijoux. C’est plus rapide à réaliser et cela permet un travail plus varié.
 
Il y a un an et demi, j‘ai quitté mon emploi salarié et j’ai alors décidé de vraiment tenter l’aventure des bijoux. Je ne voulais pas regretter plus tard de ne pas avoir osé.
 
J’exerce aujourd’hui cette activité à temps plein sous le nom d’ATK, trois lettres fortes de mes noms et prénom.
 
 

 


 

 

TON TRAVAIL

 
 
Je travaille chez moi, dans mon atelier. C’est le bazar, il y en a partout… ça s’accumule pendant quelques semaines et un jour, c’est le grand rangement. Je peste contre le bazar mais j’ai en même temps besoin d’avoir mes matières premières sous les yeux. Je pense que ça nourrit ma créativité.
 
J’ai plein d’outils. J’adore ce qui est « technique ». J’aime les ciseaux, les pinces, les limes, les colles…
J’aime aussi d’amour les tissus, les plumes, les rubans, les perles… Ça me fait rêver, ça ouvre tellement le champs des possibles !
 
Je vis la tête dans les projets. Quand je n’en ai pas, c’est que je ne vais pas bien. J’ai toujours besoin de nouveauté, je me lasse assez vite. C’est pour ça que j’essaie de me renouveler sans cesse. J’ai un côté touche à tout et j’aime découvrir de nouvelles techniques, de nouvelles matières.
 
Je fais tout dans mon atelier, sauf l’aquarelle pour ma nouvelle collection. Je m’installe alors dans le salon car j’ai besoin de plus de place et bizarrement d’un environnement moins chargé. J’ai toujours peint à l’aquarelle pour le plaisir alors le fait que ça reste hors de l’atelier me permet peut-être de conserver cet aspect « loisir»…?
 
Une fois les enfants déposés à l’école, je commence mes journées depuis quelques mois par une promenade avec mon chien Harry, que j’ai souhaité adopter pour me forcer à mettre un peu le nez dehors.
Je suis quelqu’un de plutôt casanier. Je suis très bien seule, je ne souffre pas de la solitude que m’impose mon activité. C’est au contraire ce qui me permet de m’équilibrer.
Je rentre ensuite chez moi et je me mets au travail.
 
J’aime beaucoup le matin, je suis concentrée, c’est le moment de faire ce qui demande de la concentration ou de la volonté…L’après-midi, je suis plus dispersée, donc il me faut des tâches moins délicates : prises de photos, des publications sur les réseaux sociaux et les préparations de commandes…
 
Le temps passe trop vite. J’ai le sentiment qu’il faudrait des journées de 48 heures !
 
 

 

 

 

TES INSPIRATIONS

 
 
Je ne peux pas expliquer mon processus créatif, je fonctionne aux coups de cœur, en suivant mes envies du moment, de manière instinctive, je vais là où le vent me porte.
J’essaie quand même de rester dans le même style, dans une esthétique élégante, raffinée tout en étant originale et joyeuse et j’essaie suivre les saisons pour l’élaboration de mes collections.
Ce qui me plait, c’est de trouver des accords de couleurs chatoyants, d’associer les matières… Je suis accroc au plaisir des yeux !
 
J’ai longtemps souffert du climat du nord et je pense que c’est ce qui me pousse aussi à travailler autant les couleurs. Elles égayent les journées grises, si fréquentes dans le Nord…
 
Je ne défends pas de valeur en particulier, si ce n’est l’authenticité et la créativité. J’aime que mes créations soient les miennes, je ne veux pas copier, tout juste m’inspirer. Je ne conçois pas ce métier sans y mettre tout mon cœur et tout ce que j’aime car je ne sais pas faire autrement….
Mes créations me ressemblent et ce n’est que comme ça que je peux avancer.
 
 

 

 

 

TON CLIENT DE RÊVE

 
 
Ma clientèle est presque exclusivement féminine.
J’aime échanger et être proche d’elle. Je reçois régulièrement des messages d’encouragements et des compliments sur mon travail. Ça me touche beaucoup à chaque fois. Même si mon organisation me convient, que j’ai choisi de faire cavalier seul, il y a parfois des moments difficiles, des périodes de doutes. Et ces témoignages de soutien m’aident réellement à relever la tête et me redonnent de l’énergie.
 
 

 


 

 

 

TES CONSEILS POUR SE LANCER

 
Le conseil que je peux donner à une personne qui aimerait se lancer dans une activité similaire à la mienne : je lui conseillerais prendre soin d’elle, veiller à avoir une bonne hygiène de vie car il faut beaucoup d’énergie et savoir résister au stress.
 
Mais surtout je lui dirais de ne pas se décourager et de croire en elle !
 
 

 
 

 
 

RETROUVEZ ATK

 
Site internet : www.atkbijoux.com
Facebook : atkbijoux
Instagram : @atkbijoux
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *